Réglementation Airbnb à Barcelone: les choses à connaître

Ceux qui se sont rendu dans la capitale catalane auront remarqué les bannières « Turistas fuera », « Tourist go home ». Un ras-le-bol des habitants permanents du centre qui accusent le tourisme de masse et les sites de locations de vacances d’entrainer une augmentation de la valeur immobilière de la ville. Devenue trop chère, le centre-ville abriterait de moins en moins de Barcelonais. Ils n’occuperaient plus que 1 % du marché privé alors qu’ils auraient besoin de 25 %.

Selon le maire de Barcelone, le quartier le plus touristique et dense de la ville, Ciutat Vella, perdrait 103 habitants par mois. En 2016, la mairie a accusé Airbnb de proposer sur son site des locations de vacances illégales. Le géant californien écopera finalement d’une amende record de 600 000€ pour avoir utilisé des photos de logements en situation irrégulière dans sa campagne publicitaire.

Afin de lutter la prolifération de ces hébergements dits "hors-la-loi", Barcelone a adopté l’an dernier un projet de modification de la réglementation du secteur du tourisme. Tour d'horizon du nouveau projet de décret de réglementation.

Projet de décret de réglementation du tourisme en Catalogne

1) Nouvelle modalité de la location touristique définit comme « lieu de vie habituel et permanent occupé par son propriétaire et dont les chambres peuvent être concédées de manière répétée à des tiers contre paiement de ces derniers. » Elle autorise le propriétaire à louer jusqu’à 2 chambres du logement qu’il occupe. Cependant, la capacité des chambres est limitée. La durée maximale de séjour est limitée à 31 jours consécutifs.

2) Enregistrement des logements auprès de la mairie, alors chargée de communiquer à la Generalitat les informations collectées. Ces lieux de résidence, même partiellement loués, devront arborer un signe distinctif à leur extérieur. Ne pourra y être servi que le petit-déjeuner. Veut permettre aux mairies d’avoir le dernier mot concernant la modalité. Ainsi, elles pourront, si elles le souhaitent et selon les moyens dont elles disposent, limiter le nombre ou le type d’appartement pouvant être loués partiellement ou entièrement. (Barcelone, par exemple, a suspendu la concession de licences).

3) Le projet de loi comprend également la notion de « logements touristiques particuliers », c’est-à-dire tous les lieux ou installations qui permettent à des usagers de dormir en échange d’un paiement. Cette catégorie permet de régulariser les logements qui ne rentraient dans aucun cadre légal.

4) Dans les copropriétés, il sera possible de vendre individuellement des chambres, studio ou appartement, grâce à un régime de propriété « horizontal » encourager les aires de stationnement pour camping-car et les campings seront notés avec des étoiles.

Airbnb s’efforce de respecter les lois en vigueur dans chaque pays, il défend que le modèle d’économie collaborative qu’il propose bénéficie aux hôtes et que le tourisme profite à l’économie catalane.

Barcelone a été toutefois la première ville à sanctionner financièrement le site de location de vacances. Paris, elle aussi destination phare sur Airbnb a elle aussi choisi de mieux encadrer le location de vacances entre particuliers.

Trouvez votre location de vacances à Barcelone et ailleurs

Pour comparez les offres d'Airbnb et des plus grands sites de location de vacances, effectuez votre recherche sur Likibu.com, le plus grand moteur de recherche de location de vacances. Plus de 5 millions de locations saisonnières vous permettront de faire le meilleur choix!

Ou découvrez votre prochaine destination de vacances!

Dossier Airbnb

Apprenez-en plus sur la réglementation en vigueur pour les locations de vacances ou la gestion de votre Airbnb:

Réglementation Airbnb à Paris et Déclaration d'Impôts

Découvrez comment éviter les arnaques lorsque vous réservez votre location de vacances:

Arnaque Airbnb: Comment les éviter ?