Le contrat de location de vacances

Vous avez décidé de partir en vacances ? Grand bien vous fasse, vous le méritez après toutes ces journées de dur labeur ! Plusieurs possibilités s’offrent à vous : soit une location chez un professionnel (camping, hôtel et autres) ou une location chez un particulier (gîte, maison d’hôte, appartement, maison, villa…).

Voici nos conseils afin de ne pas vous retrouver à dormir dehors.

Les questions que l’on se pose

Vous êtes à la recherche d’un logement pour votre prochaine destination de vacances, vous « surfez » sur le web quand soudain ! C’est le coup de foudre, le beau petit appartement pour 4 (animaux acceptés car vous avez un chien et vous ne partez jamais sans lui) à St Tropez vous ouvre grand sa porte.

La description est idéale : une chambre spacieuse avec lit double, une autre légèrement plus petite mais avec deux lits simples. Une grande salle de bain moderne, toilettes séparées. Et la cuisine ! L’élément sur lequel vous êtes le plus pointilleux car vous aimez préparer vous-même vos petits plats, même pendant vos vacances. Elle semble moderne et bien équipée.

Seulement elle « semble » bien équipée. Tout comme la chambre semble spacieuse et la salle de bain moderne.

Les questions commencent alors à fuser dans votre esprit : ces photos sont-elles bien celles de l’appartement qui me plait ? Comment être certain de ne pas me faire arnaquer ? Et si l’appartement ne vaut pas le prix affiché ? Et si je veux annuler au dernier moment ? Et la caution ?

Il va sans dire que ce genre de problème peut se rencontrer tant sur des sites où vous il vous faut faire la transaction en ligne ou des sites où vous n’avez pas à la faire en ligne. Restez quand même vigilants.

Soyez prudents

Pour vous éviter tout désagrément pendant vos vacances, apprenez à repérer les pièges. Evitez de croire aux annonces trop attrayantes et trop parfaites. En cas de véritable doute, nous vous donnons quelques conseils qui pourraient vous aider:

- Vérifiez la réputation du site d’annonces (des arnaques ont pu être déjà signalées)

- Méfiez-vous de la façon dont on vous demande de verser arrhes ou acomptes

- Vérifiez l’existence de l’adresse qui figure sur l’annonce, menez votre enquête

- Contactez l’office de tourisme local (français ou étranger) afin de vous assurer de la présence d’un tel logement

- Demandez à une connaissance de chercher à louer le même logement, aux mêmes dates, afin de voir si celui-ci est disponible ou réservé (par vous-même en l’occurrence) afin de voir si vous êtes, ou non, victime d’escroquerie

- Exigez un contrat de location écrit

Avec ces quelques conseils, éviter les arnaques sera plus simple.

Le contrat de location et ce qui doit y figurer

Toutes ces questions qui se mélangent dans votre tête doivent donc être résolues. Car l’appartement vous plait vraiment, mais vous ne voulez pas être le dindon de la farce. C’est là qu’intervient le contrat de location.

Ce dernier est à la fois une bouée de sauvetage pour vous, locataire, et pour le propriétaire.

Il doit contenir :

- Le nom du propriétaire

- L’adresse exacte du bien loué

- La nature du logement (maison, villa, appartement…) avec le nombre de pièces

- Les équipements privatifs ou communs auxquels les locataires ont accès (terrasses, jardin, piscine…)

- La durée de location précisant les heures et jours d’arrivée et de départ

- Le montant du loyer

- Les charges en supplément (ex : eau, électricité…), forfaitaires ou facturées en fonction de la consommation (relevé des compteurs à l’arrivée et au départ)

- Le montant du dépôt de garantie/caution

- Les modalités de paiement

- Les conditions d’annulation de la location

- Autres closes possibles : taxe de séjour, limitation du nombre d’habitants etc…

Le contrat doit bien sûr être préparé en 2 exemplaires signés, un pour vous, l’autre pour le loueur.

Ne prenez pas peur non plus ! Tous ces conseils ont seulement pour objectif de vous informer sur les mauvaises rencontres que vous pourriez faire. En dehors de ça, la location de vacances et le contrat de location ne sont que des formalités avant de pouvoir profiter (enfin !) de vos vacances.